**d'amour et de lait**

**d'amour et de lait**

le désagrément des couches jetables

Les couches jetables: non,non et non!!

 
 
1)Une question de prix 
Premier avantage motivateur: le porte feuille! Si l'on compare les systèmes couches jetables et couches lavables. Les couches lavables reviennent bien moins chers. 
  • Coût pour les couches jetables:
    • Combien de couches: en moyenne, cela donne 5 changes par jour sur une période de 2 ans et demi = 5 x 365 x 2.5 = 4562.5 couches.
    • Coût par couche jetable: le coût moyen des couches jetables est de 0.303 Euro par couche (0.46$ CAN).
    • Coût total pour des couches jetables: environ 1382 Euros (2107$ CAN).
  • Coût pour les couches lavable:
    • il faut compter un budget couches de +ou- 500 Euros (761$ CAN).
    • il faut ajouter les dépenses d'énergie, d'eau et de lessive: environ 200 euros (304$ CAN).
    • Coût total pour les couches lavables: environ 700 Euros (1066$ CAN).
L'économie réalisée est donc d'environ 682 Euros (1038 $CAN) pour le premier enfant. Considérant que les enfants suivants pourront probablement en utiliser une partie (il faut compter l'usure), l'économie est encore plus importante lorsque calculée sur une plus grande échelle. Pour conclure, il est à noter que les prix sont plutôt sur-évalués pour les couches lavables de sorte que vous aurez certainement des économies encore meilleurs. 

 

 

2) Une question de pollution

Une seule couche jetable joue son rôle quelques heures puis subsiste 200 à 500 ans sous terre. Une couche en coton s'utilise 200 fois, puis peut servir de chiffon et se décomposer totalement en 6 mois. 
  • En 1990 aux États-Unis, 18 milliards de couches jetables ont été mis à la décharge.
  • Est-il sage d'employer 12 milliards de litres de pétrole et plus de 250 mille arbres (juste pour les États-Unis) pour fabriquer chaque année, des couches jetables qui finissent en haut de nos décharges déjà surchargées?
  • Ces couches jetables ne sont pas réellement biodégradables. 30% est composé de plastique et n'est pas compostable.
  • La fabrication de couches jetables est très énergivore et consomme beaucoup d'eau, qui sera rejetée polluée.
  • Le transport des couches jetables dans le monde est aussi très énergivore (la plupart sont fabriquées aux USA).
  • Changé en moyenne 6500 fois, chaque bébé produira plus d'une tonne de déchets (emballage non compris). Une couche jetable se dégrade en 500 ans environ. Elles sont parfois incinérées, ce qui provoque l'émission de dioxine.
Les couches lavables (lavées avec une lessive écologique) représentent environ 300kg de déchets par bébé. 

 

 

 

3) Une question de santé

La composition d'une couche jetable n'est mentionnée sur aucun emballage !!! Elle se compose néanmoins de pâte à bois blanchie, de plastique en polyéthylène, de polyacrylate de sodium contenant une cinquantaine de produits chimiques dont les dioxine, du benzol, des organo-étain, reconnus cancérigènes et qui perturbent le système immunitaire et hormonal... 
Il n'existe à l'heure actuelle aucune étude prouvant que ces substances, dans les concentrations rencontrées, sont nocives pour la santé des enfants. Cependant, la nature cancérigène de certaines et les effets négatifs d'autres sur l'environnement ou la santé devraient conduire à prendre des précautions quant à l'utilisation de ces couches. 
Le polyacrylate retiré des tampons hygiéniques, les phtalates retirés des hochets, le distilbène donné aux femmes enceintes et ayant causé des anomalies génitales aux enfants sont des exemples qui montrent l'intérêt des études à long terme sur ce type de produit. Le sage principe de précaution devrait inciter à ne pas mettre les enfants en contact permanent durant les 2 premières années de leur vie avec ces produits potentiellement dangereux pour leur santé. 
 
 
 
Source:
http://fr.ekopedia.org/Couche
 


27/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres