**d'amour et de lait**

**d'amour et de lait**

récit de naissance de Sihem

Ma récompense du 29 mars 2014

 

 

Cette cinquième grossesse a été éprouvante pour moi sur le plan de ma santé puisque j'ai déclaré à 4 mois de grossesse une maladie chronique intestinale.

J'ai passé de nombreux mois malade à me demander si ce bébé allait s'accrocher.

Hospitalisée à plusieurs reprises,j'ai aussi été perfusée en fer tant j'étais anémiée.

 

Cependant j'avais la sensation que ce petit être était bien en moi,pour preuve les échographies qui se montraient rassurantes puisque la petite poussait bien.

 

Au fil des mois après plusieurs hésitations quant au choix du prénom,le prénom SIHEM s'est imposé de lui même puisque sa traduction est "récompense"

 

 

 

 

Malgré les discours particulièrement pénibles de certaines personnes sur notre choix de vie d'avoir une famille nombreuse,mes maux de grossesse et ceux liés à ma maladie,ce bébé était comme les précédents très attendu au sein de notre famille.

 

 

 

Le suivi de ma grossesse s'est fait par une sage femme libérale (la remplaçante de celle qui m'avait suivi pour Souad et Sabri).

 

Les semaines ont défilé,l'inattendu est arrivé,j'ai dépassé mon terme et je devais être déclenchée à J+4 si la pupuce ne se décidait pas à venir.

 

Le déclenchement était pour moi plus que redouté,je tenais absolument à avoir un accouchement naturel,sans analgésie,sans médicalisation si cela était possible.

 

 

 

 

Alors mon petit être m'a écouté,ma bonne étoile m'a porté chance et c'est dans la nuit du 28 au 29 mars que les contractions ont commencé spontanément.

Des contractions régulières dès le départ qui m'ont poussé à vite partir à la maternité craignant d'accoucher une nouvelle fois dans la voiture.

 

Arrivée à la maternité,une SF m'examine et je suis à 3 doigts d'ouverture du col.Je demande à ce qu'on me laisse tranquille dans ma bulle d'autant que cette dernière a la délicatesse de me dire quelques minutes avant que je donne la vie que les enfants issus de famille nombreuse sont des êtres malheureux!

Ce n'était vraiment pas le moment de me tenir un discours pareil,bref...

 

Je change de service,passe en salle de naissance et là deux géniales SF me prennent en charge.

Une jeune étudiante très respectueuse et une SF très professionnelle,à l'écoute mes désirs.

 

Je demande à aller dans la salle de bain.Je ne pourrai pas prendre de bain puisque j'avais perdu les eaux spontanément mais je ferai la totalité de mon travail sous la douche chaude.

Très vite les contractions deviennent méga douloureuses,à la limite du supportable.Je crains de ne pouvoir tenir le choc très longtemps à ce rythme là.

Je tente de soulager les douleurs en respirant correctement,en me recentrant sur le processus de la naissance,en restant dans ma bulle.

 

Je demande un ballon afin de me tenir en appui dessus.La SF me dit que d'ici un quart d'heure elle rééxaminera mon col.

 

Mais voilà que le bébé pousse,je ne tiens plus,tire la sonnette.

La jeune élève m'aidera à regagner la salle d'accouchement et là pas le temps de me rééxaminer,pas le temps de me poser une perfusion,ma petite Sihem arrive en deux temps,trois mouvements.

 

 

Quel soulagement de la savoir en bonne santé,quel bonheur d'avoir accompli une fois de plus mon rêve le plus cher.

Les SF seront adorables jusqu'au bout,me félicitant de mon courage,il paraît qu'il est bien rare de voir de si belle naissance.

 

Ma RECOMPENSE est enfin arrivée au terme de ces mois difficiles.

 

Donner la vie est vraiment la plus belle chose qu'une mère peut accomplir.

 

 

 

1920145_267059846794378_56529926_n.jpg



20/04/2014
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 200 autres membres