**d'amour et de lait**

**d'amour et de lait**

mes histoires d'allaitement

ça m'amuse bien de compter car il faut le reconnaître je suis fière de moi,fière d'avoir conduit si longuement mes allaitements en espérant que ça dure encore et encore....

 

 

Tout comme chaque grossesse,chaque accouchement...chaque allaitement est différent avec ses joies et ses difficultés du moment.

L'allaitement a toujours été pour moi une évidence,une poursuite logique de ces 9 mois où je portais mes bébés au creux de moi.

 

 

Pour Sofiane: j'étais bien jeune à l'époque et surtout je n'avais aucune connaissance en matière d'allaitement.J'ai eu de la chance que ça roule y compris avec la reprise du travail.

C'était un bonheur les soirs quand je rentrais du travail de mettre mon enfant au sein, une certaine manière de récupérer le temps perdu.Nos retrouvailles étaient donc lactées de bonheur.

L'allaitement a duré 14 mois dont 5,5 mois exclusif.Je pense qu'à l'époque j'ai tout simplement confondu une simple grève de têtées avec le sevrage.

 

Pour Shaïma: l'allaitement a été je dirais un peu plus éprouvant car Shaïma était une petite fille goulue,j'avais l'impression qu'elle n'était jamais rassasiée.Elle buvait beaucoup de jour comme de nuit.Elle a cessé ses têtées de nuit à 2 ans passé,autant dire qu'il fallait être motivée.Hihi

J'ai eu quelques soucis auxquels j'ai dû faire face comme des canaux de bouché,lymphangites,grèves de têtées.

Elle s'est sevrée d'elle même durant ma grossesse,à ses 33 mois.

 

Pour Souad: l'allaitement roule pour le moment.Nous avons dépasse les 6 mois exclusifs et en sommes donc à 8 mois.Les débuts n'ont pas été faciles,j'ai fait plusieurs lymphangites et canaux de bouchés.Je pense que c'était dû à la fatigue.3 enfants mine de rien,c'est quand même du boulot!

De mes 3 enfants c'est sans doute la moins demandeuse,y compris la nuit où elle boit assez peu.C'est aussi la plus menue...

Je pense qu'avec elle et avec le temps il faudra que je reste vigilente à garder un nombre minimale de têtées si je souhaite entretenir ma lactation.

 

Je ne saurai décrire avec exactitude la plénitude que peut ressentir la maman quand elle a son enfant au sein.Les hormones secrétées en disent long....

 

En conclusion, je crois que je n'aurais pas pu m'épanouir autant dans mon rôle de maman si je n'avais pas allaité mes petits.

J'espère que les 4,5 ans d'allaitement vont se poursuivre encore longtemps.C'est une passion qui me conduit aussi à conseiller les mamans qui en ont besoin.Pour les bébés c'est une chance et un bonheur sans limite!!

 


12/04/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres